Se syndiquer

                                                              à qui envoyer sa Fiche de syndicalisation?                                               

38:          à Romain Fredenucci, 322 route de Faverolle Girardière, 38450 VIF                télécharger

07:         à Fabien CAYRON, 67 CHEMIN DE LA TEMPLE, 07200 AUBENAS                        télécharger

26:          à Line Verget,5 allée Rudyard KIPLING,26000 VALENCE                                        télécharger

74:           à Marion Mulliez, 9 bis rue Louis Chaumontel 74000 ANNECY                           télécharger

73:         à  Gregory Fitsch – 278 route des cheminettes – 73190 Saint Baldoph                    télécharger

stagiaires et contractuels:    télécharger et envoyer à                                                                  télécharger

à

Fiche de cotisation

Adhérer au SNEP-FSU, c’est donner du poids aux revendications que nous portons pour l’Education Physique et Sportive, le Sport Scolaire, le Sport et les personnels.
 

 

Ensemble on est plus fort

Les enseignants d’EPS cherchent à obtenir de leurs élèves qu’ils jouent collectifs, qu’ils construisent leurs apprentissages à plusieurs, qu’ils se mettent au service de leurs partenaires…

Les enseignants de toutes les disciplines dans le même élan clament qu’ils attendent de leurs élèves esprit critique et solidarité, portent au projet de leur établissement la citoyenneté ou responsabilisent au sein des foyers et autres clubs ces jeunes qui leur sont confiés.

Nous espérons de nos élèves qu’ils fassent passer le groupe en priorité mais le faisons-nous ?

Adhérer et faire adhérer au SNEP

Face à une individualisation croissante nous avons recours à des stratégies trop souvent personnelles pour obtenir le poste que l’on désire, avancer les échelons…

Cette logique est-elle la meilleure pour l’EPS ?

En tant que représentants élus les commissaires paritaires du SNEP-FSU Alsace participent aux opérations de carrière et aux mutations. Et cette fin d’année scolaire est le temps des mutations et de l’avancement à la hors classe. Les élus du SNEP-FSU cherchent à obtenir transparence et équité. Cette mission essentielle pour les conditions de travail et la rémunération est tenue par des bénévoles eux-mêmes enseignants et se formant du mieux qu’ils peuvent sur leur temps personnel.

 

Les tensions se font jour jour à cette occasion et le recours au SNEP-FSU est quelquefois tardif et frustre les demandeurs. C’est bien ensemble et en amont du mouvement qu’il faut construire les conditions d’un meilleur mouvement : davantage de postes par les refus des HSA, pas de postes berceaux bloqués… Cette lutte est collective et le SNEP-FSU peut la coordonner mais ne peut le faire que sur la base des éléments remontés des établissements.

 

Pour la rentrée et parce que « ensemble on est plus fort » il convient de :

-faire se syndiquer le plus grand nombre de collègues

-sensibiliser au vote lors des élections professionnelles

-rejoindre la liste SNEP-FSU Grenoble pour être commissaire paritaire EPS, représentant CHSCT ou Commission de Réforme

-accepter la fonction de tuteur et sensibiliser les entrants dans le métier à cette solidarité.

L’image contient peut-être : texte

Vous syndiquer, 
Une décision heureuse, riche de possibles, combative                                            

Heureuse : renforcer les collectifs à l’époque où justement la pression libérale cherche à isoler les individus, fabriquant résignation et désespérance et ouvrant à des contres réformes ou des remises en cause profondes de notre modèle social ; c’est une bonne nouvelle ! 
Se lier, se faire confiance n’est pas anodin. Edgard Morin, parlant de la nécessité de sortir de l’impasse actuelle, emploi le mot de « reliance », pour rassembler, pour créer du lien et se donner de l’audace, je rajouterai du courage et de l’espérance.

Adhérer c’est rentrer sur le terrain, redonner confiance à l’équipe.

Riche de possibles : Le SNEP-FSU et sa fédération, la FSU font bouger les lignes sur l’emploi, le sport scolaire, la place de l’EPS dans le concours du premier degré, les Installations Sportives… 
Des centaines de collègues ont été défendus, conseillés. Plus de 200 rencontres avec les collègues dans toute la France ont permis de créer des espaces de débat et d’échanges. 
Mais les choses n’avancent pas assez vite. 
Bien d’autres sujets sont à faire évoluer : développer le service public d’éducation, porter « le tous éducables », permettre aux maximum d’élèves de s’engager volontairement dans le sport scolaire, répondre aux besoins de la jeunesse par plus et mieux d’EPS, conforter les personnels et le service public car il est la réponse la plus adapter pour lutter contre les inégalités… 
Contrairement à ce que l’on voudrait nous faire croire, nos revendications ne sont pas utopiques elles peuvent devenir des réalités, porteuses de transformations progressistes. Le SNEP-FSU porte un projet ambitieux. Chaque syndiqué pourra d’ailleurs l’améliorer encore en cette année de congrès.

Adhérer au SNEP-FSU c’est construire ensemble les revendications les plus favorables à tous !

Alain BRIGLIA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *