Rendez vous de carrière

Rendez-vous de carrière – Appréciation finale et recours


Exemple : réception au 17 septembre de l’appréciation finale.
Vous avez jusqu’au 16 octobre pour contester cette appréciation soit par courrier (cachet de la poste faisant foi) soit par mail.
Vous envoyez l’avis de contestation le 25 septembre.
Le rectorat ou le ministère a jusqu’au 25 octobre pour vous répondre.
A partir du 25 octobre, vous avez jusqu’au 25 novembre pour saisir la CAP.

Envoi du recours

par courriel
(l’administration ne devrait faire d’accusé de réception, se mettre en copie de l’envoi du mail)

Professeur d’EPS 
ce.rectorat@ac-grenoble.fr

Nous adresser une copie du recours avec la copie des avis des évaluateurs :

cpepsgrenoble@gmail.com


Professeur d’EPS  Agrégé
recoursappreciationagreges@education.gouv.fr

DGRH B2-3   72 rue Régnault 75243 Paris Cedex 13

Nous adresser une copie du recours avec la copie des avis des évaluateurs :
à corpo@snepfsu.net.


http://www.snepfsu.net/corpo/actuacorpo.php

Les personnels enseignants, d’éducation et psychologues de l’éducation nationale

Rendez-vous de carrière : mode d’emploi


Une évaluation rénovée, une carrière accompagnée avec des rendez-vous de
carrière à des moments clés de son parcours professionnel

http://www.education.gouv.fr/cid118572/rendez-vous-carriere-mode-emploi.html

http://www.snepgrenoble.fr/wp-content/uploads/2019/01/Modèle-de-lettre-de-contestation-d’avis-recteur-après-un-rdv-de-carrière.doc

http://www.snepgrenoble.fr/modele-de-lettre-de-contestation-davis-recteur-apres-un-rdv-de-carriere/



L’évaluation lors des rendez-vous de carrière, comment ça marche ?

 Avec la mise en place du PPCR (Parcours Professionnel, Carrière, Rémunération), il y a désormais 2 modalités d’évaluation distinctes : le rendez-vous de carrière et l’accompagnement. Le rendez-vous de carrière est une évaluation qui peut impacter votre avancement alors que l’accompagnement revêt une dimension purement formative.

Quand ont lieu les rdv de carrière ?

1er rdv : 2e année du 6e échelon

2e rdv : entre 18 et 30 mois du 8e échelon

3e rdv : 2e année du 9e échelon

Quel est le calendrier pour chaque rdv de carrière ?

 En juin : le rectorat adresse aux chefs d’établissement la liste des enseignants relevant du rdv de carrière pour l’année à venir. Vous êtes en même temps informés par le rectorat.

Septembre-mai : c’est la période d’inspection. Vous êtes prévenus au plus tard un mois avant votre date d’inspection. Il ne peut excéder 6 semaines entre votre inspection et l’entretien de carrière.

Après l’inspection : vous recevez votre 1er compte rendu du rdv de carrière et vous avez 3 semaines pour formuler d’éventuelles observations dans le cadre à cet effet. Ce compte rendu ne sera pas envoyé avant le mois de juin

Dans les 2 semaines de la rentrée suivante : l’appréciation finale est validée par le recteur. Vous avez 3 semaines pour demander une éventuelle révision de votre appréciation. En cas de refus, ou d’absence de réponse, valant refus, vous avez 30 jours pour demander la saisie de la CAPA si vous souhaitez contester votre appréciation.

Quelles sont les modalités des rdv de carrière ?

Il y a 4 temps : la préparation du rendez-vous professionnel, l’inspection suivis de l’entretien et le compte-rendu.

 La préparation du rdv professionnel

Un entretien cela se prépare. Le Ministère met à disposition des enseignants un « document de référence de l’entretien » document d’aide à la préparation du rendez-vous de carrière. L’entretien permettra d’échanger sur les différents items contenus dans ce document inséré en annexe du guide de l’évaluation. Pour vous préparer, vous avez la possibilité  sans obligation – de le renseigner. Vous pouvez aussi, si vous le souhaitez l’envoyer à l’un ou aux deux évaluateurs en amont du rendez-vous de carrière ou le leur remettre lors du ou des entretiens.

Le document comprend 3 parties :

  • le parcours professionnel : postes occupés avant l’accès au corps, depuis l’accès au corps et les fonctions et missions particulières exercées.
  • appréciation par l’enseignant des compétences mises en œuvre dans le cadre de son parcours professionnel.

– L’enseignant dans sa classe : compétences liées à la maîtrise des enseignements, compétences scientifiques, didactiques, pédagogiques et éducatives. En une vingtaine de lignes, l’enseignant décrit les réalisations et démarches qui lui paraissent déterminantes pour caractériser sa pédagogie et leur contribution aux progrès de tous les élèves.

– L’enseignant s’inscrit dans une dimension collective : En une dizaine de lignes, l’enseignant s’appuie sur quelques exemples concrets et contextualisés pour analyser sa participation au suivi des élèves, à la vie de l’école/l’établissement et son implication dans les relations avec les partenaires et l’environnement.

– L’enseignant et son engagement dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel : En une dizaine de lignes, l’enseignant décrit les démarches accomplies pour développer cette compétence telle qu’explicitée dans le référentiel et formule, le cas échéant, ses besoins d’accompagnement.

  • Les souhaits d’évolution professionnel.

L’inspection puis l’entretien avec le chef d’établissement

L’inspection se déroule selon des modalités similaires à l’ancien système, à savoir : un temps d’observation en situation (en classe ou dans l’établissement pour les CPE) suivi d’un entretien individuel. Puis dans un délai maximum de 6 semaines, un nouvel entretien a lieu avec le chef d’établissement.

 Le compte-rendu

C’est un document recto-verso recensant les 14 compétences communes du référentiel métier ainsi que les compétences spécifiques du corps. C’est pourquoi le document est spécifique aux certifié/agrégé/PEPS/PLP/PE, aux CPE et aux professeurs documentalistes.

Pour chaque item, quatre niveaux d’expertise dans la grille : à consolider, satisfaisant, très satisfaisant, exceptionnel.

C’est à partir de ce document qu’une appréciation générale est portée par l’inspecteur et le chef d’établissement. Vous pouvez faire des observations.

Le tout est communiqué au recteur qui porte l’appréciation finale selon les mêmes degrés d’expertise (à consolider, satisfaisant, très satisfaisant, exceptionnel).

Et si je ne suis pas d’accord avec l’appréciation finale ?

 Vous avez 3 semaines (30 jours francs) pour demander la révision de l’appréciation finale. Si le rectorat ne vous répond pas dans un délai de 30 jours, cela équivaut à un refus de révision.

Vous avez alors 3 semaines pour demander la saisie de la CAPA pour contester l’appréciation finale. Après consultation de la CAPA, il sera communiqué, par le recteur au collègue avec accusé de réception, l’appréciation finale définitive de la valeur professionnelle.

A quoi servent ces rdv de carrières ?

 A partir de ces appréciations, le recteur établit ensuite un tableau d’avancement pour les collègues évalués aux échelons 6 et 8. 30 % des collègues auront une accélération d’un an. Un élément viendra troubler un peu le processus : la proportion femmes/hommes des promouvables doit se retrouver dans les promus. Ex : S’il y a 80 % de femmes dans les promouvables, il faudra qu’il y ait 80 % de femmes dans les promus.

Pour le rendez-vous de carrière au 9e échelon, il permettra d’intégrer la hors-classe.