Classe Exceptionnelle

La classe exceptionnelle est un débouché de carrière après la
hors-classe permettant l’accès à la hors échelle lettre A (HEA) pour les
Professeurs d’EPS.  suite

– un premier vivier constitué des agents qui ont atteint au moins le 3ème échelon de la hors-classe…

– un second vivier constitué des agents qui ont atteint le 6ème échelon de la hors-classe. …

Classe exceptionnelle : un entêtement incompréhensible du ministère contre la profession !

 Blanquer l’a dit mardi 2 juin sur un média de grande écoute « il faut mieux payer les professeurs »..

 

Il l’a mis en œuvre immédiatement car nous avons reçu du ministère le même jour les contingents à la classe exceptionnelle des professeurs d’EPS.
C’est bien sûr ironique car malheureusement et sans surprise ils sont en baisse de près de 60% ! Cela va amener avec les règles actuelles à des pertes de promotions au vivier 1 car les places offertes sont supérieures au nombre de promouvables et à une concurrence effrénée et injustifiable au vivier 2.


La totalité des académies se trouve en dessous de 5 promotions possibles au vivier 2 quand ce sera des fois pour plus d’une centaine de collègues en fin de carrière.


6 académies n’ont aucune promotion possible au vivier 2.
3 académies ont une seule promotion possible au vivier 2.
9 académies n’ont que 2 promotions possibles au vivier 2.


Ces chiffres sont une insulte à la reconnaissance de la carrière de la profession. Ces chiffres sont insupportables tellement ils sont contradictoires avec les affichages de notre ministre dans tous les médias.

Les contingents sur le site militant, vous avez leur évolution depuis 2017

Il faut en faire la plus grande publicité auprès de la profession, faire remonter aux rectorats la très grande colère de la profession qui s’annonce sur la question des carrières. Alors que les promotions se feront l’année prochaine dans la plus grande opacité puisque les CAP ne seront plus consultées, cet entêtement à pérenniser des règles absurdes de promotion est inadmissible, incompréhensible et contradictoire avec les propos et soi-disant engagements du ministre.

De plus cette opération pose des problèmes lourds d’égalité professionnelle qui ne sont toujours pas réglés.


Je propose que pas une CAPA ne commence sans dire un mot sur l’appréciation du SNEP-FSU sur les contingents qui nous sont proposés. Il faut que le ministère passe à un ratio de promotion comme cela est en place sur la hors classe.


Cordialement
Pour le groupe corpo
Benoit Chaisy

http://www.paris.snes.edu/certifies/1819/carriere_cert010119.png